Return to site

Et si nous allions écouter l'Aigle & la Pacha Mama ?

Face à l'océan d'information de notre société hyperconnectée, comment garder la tête hors de l'eau ? Et si des sagesses ancestrales pouvaient nous aider à déployer nos ailes et énergiser notre vraie nature ?!
Partage d'expériences autour de la tradition amérindienne.

Dans notre société hyperconnectée, la force du réseau s'impose un peu partout. Elle est d'ailleurs parfois écrasante. La technologie qui-rend-service dépasse parfois la limite de l’asservissement : on se sent "asphyxié par des tonnes de trucs"

A côté, depuis 6 ans, je fais l'expérience de reconnexions plus conviviales et plus douces... à la nature. Si j'ai grandi à la montagne et me suis toujours senti heureux au contact de grands espaces, c'est à partir de 2012 que mon regard change vis à vis de leurs bienfaits. Je les savoure et en prend aussi conscience. Les partages de Nicolas Metro (fondateur de Kinome, qui soutient des programmes de reforestation) et son amour des arbres (vidéo TEDx ici) commencent par me mettre la puce à l'oreille. D'autres expériences depuis (sur le Chemin de Compostelle, en bivouac sur le GR5, en hors-piste l'hiver ou en plongée l'été... par exemple) m'ont fait gouter à ces autres formes de "connexion à haut débit" : un émerveillement intense, le sentiment d'une profonde unité, une complicité avec ce qui m'entoure qui m'apaise et me rend confiant avec la vie. Au Schumacher College, je découvre l'écologie profonde et peut habiller d'un concept ces sensations lumineuses : les "deep experiences".
 

Avec Co-Gitons, c'est un peu dans cette veine que je travaille. Offrir des moments de reconnexions à soi, aux autres et à la nature. Moi qui ai commencé ma carrière dans l'innovation business et technologique, j'aspire aujourd'hui à ouvrir des espaces complémentaires de créativité. "La Convivialité" de Ivan Illich a largement inspiré mon changement de trajectoire : pour une société post-industrielle, régénératrice de sens et tisseuse de relations.

Souvenirs d'un séminaire à l'Arbre aux Etoiles

Assurément, dans ce voyage, ma quête de sens s'est aussi appuyée sur des questionnements spirituels. En complément de la tradition chrétienne dans laquelle j'ai grandit (et que j'entretiens), je me suis intéressé à d'autres formes de sagesses, anciennes (boudhisme, hindouisme) et modernes (pleine conscience, Sri Aurobindo, développement personnel...). Sur cette route, la voie amérindienne a été particulièrement précieuse. J'ai eu la chance de rencontrer les porteurs de différentes traditions Lakota (James Robideau), Algonkine (Dominique Rankin), Crow (Brook Medecine Eagle) notamment. L'association Tipibivouac m'a offert de sacrés moments d'apprentissages et de communion. J'aime notamment ce mantra : Mitakuye Oyasin. Cela veut dire que nous sommes tous reliés : que j'honore toutes mes relations, car je sais que nous sommes tous reliés par la même terre maman, la Pacha Mama. Il y a dans cette tradition une fraternité vivante, qui nous connecte avec la vie dans toutes ses formes. J'aime cette connexion qui nous relie, dans l'humanité, l'humilité et dans l'humus :)
 

En 2017, je fais la connaissance de la Sweet Eagle Tribe, association guidée par Sylvie Shining Woman, de la lignée du Conseil des Anciens au Cheveux Tressés. J'ai notamment eu la chance de participer à la cérémonie de la Danse de l'Aigle... et j'ai trouvé cela merveilleux. J'ai aimé : l'écrin de nature dans lequel nous étions (à Sainte Camelle dans les Pyrénées), le métissage interculturel (une partie de l'équipe vient du Brésil, et des participants de toute l'Europe se réunissent), la joie des échanges, la clarté des enseignements, la puissance de la danse, la richesse de l'aventure intergénérationnelle (des enfants comme des grands parents étaient présents)... et la douceur globale du soin apporté par la tribu ainsi constituée.

J'en parle dans cette vidéo.

Ca vous parle ?
 
La prochaine Danse de l'Aigle aura lieu du 12 au 18 août 2018, et sera représentée par la direction Nord.
Elle se déroulera de nouveau à l’éco-village de Sainte Camelle, dans un Arbor agrandi pour pouvoir accueillir encore plus de danseuses et de danseurs.
Détails et inscription sur : http://sweet-eagle-tribe.fr/eagle-dance/
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly